L' immobilier gagne en assurance
frais d'agence à Thonon-les-Bains
Acheter un bien

Vendeur ou acheteur : qui doit payer les frais d’agence immobilière ?

Devant les difficultés qui accompagnent la vente d’un logement de particulier à particulier, vous avez fait le choix de vous adresser à un professionnel. Vous avez ainsi sélectionné une agence immobilière à la réputation établie, et située à proximité de chez vous. Mais savez-vous qui va prendre en charge les frais d’agence à Thonon-les-Bains ? Du vendeur ou de l’acheteur, qui paie ?

A quoi correspondent les frais d’agence à Thonon-les-Bains ?

Lorsque l’on se lance dans une vente immobilière, il y a un certain nombre de formalités à accomplir. Rémunérer le professionnel à qui vous confiez un mandat simple ou exclusif afin de vendre votre logement en fait partie. Le paiement de ces frais se fait en fin de transaction, à l’instar de la facture du plombier que vous honorez une fois les réparations faites.

Les frais d’agence à Thonon-les-Bains correspondent aux honoraires du professionnel pour les services accomplis. Ces services regroupent l’ensemble des actions mises en œuvre pour faciliter la vente d’une maison ou d’un appartement, de la préparation à la conclusion de la vente.

Ces honoraires, à ne surtout pas confondre avec les frais de notaire, sont variables en fonction du professionnel et du type de transaction. Un professionnel a en effet toute latitude pour décider des prix pratiqués. Il doit juste afficher clairement le barème appliqué en vitrine et sur son site internet.

Même s’il reçoit un mandat du vendeur, le professionnel accompagne aussi bien le propriétaire pour mieux vendre que l’acheteur pour conclure la transaction. Mais alors, qui doit se charger de régler les frais d’agence ?

Quand le vendeur s’acquitte des frais d’agence immobilière

La plupart du temps, le vendeur effectue le paiement des frais d’agence à Thonon-les-Bains. Mais en réalité, ils sont pris en charge par l’acquéreur.

Auparavant, les professionnels avaient le droit d’afficher les prix des biens « net vendeur ». Les acheteurs potentiels ne pouvaient donc consulter que le prix du bien immobilier qui les intéressait. Le vendeur laissait ainsi la possibilité à l’agent immobilier d’y ajouter librement ses honoraires. Il n’y avait pas à retrancher les frais d’agence, payés par l’acheteur, du montant de la transaction.

Depuis la mise en place de loi ALUR, les professionnels ont désormais pour obligation d’afficher deux prix. L’affichage comprend ainsi le prix « net vendeur » et le prix HAI (honoraires d’agence inclus). L’acquéreur peut donc mesurer plus facilement la part que représente les frais d’agence immobilière à Thonon-les-Bains. Lorsqu’un bien est vendu  200 000 euros dont 10 000 euros d’honoraires, le vendeur touche en réalité 190 000 euros.

En résumé, lorsque le propriétaire impose le prix de vente à l’agent immobilier, c’est en réalité l’acquéreur qui s’acquitte des frais d’agence. L’évolution de la législation fait qu’il connaît désormais le détail de ce qu’il paie.

frais d'agence à Thonon-les-Bains

Quand l’acquéreur s’acquitte des frais d’agence immobilière

Les frais d’agence à Thonon-les-Bains peuvent aussi être payés directement par l’acquéreur, mais c’est plus rare.

Ce choix avantage d’ailleurs l’acheteur. Les frais de notaire, calculés à partir du prix HAI, sont en effet à sa charge même si le choix de l’office notarial incombe au vendeur !

Or, si l’acheteur choisit de payer lui-même les honoraires de l’agence immobilière, le calcul des frais de notaire se base sur le net vendeur. Pour un bien immobilier vendu 200 000 euros dont 10 000 euros de frais d’agence, le calcul des honoraires du notaire se base ainsi sur le montant de 190 000 euros. Si les frais notariaux sont de 8% du montant de la transaction, l’acquéreur aura à payer 15 200 euros au lieu de 16 000.

Peut-on partager les honoraires d’agence ?

Les frais d’agence peuvent être partagés à égalité entre le vendeur et l’acheteur, ce qui est une excellente façon d’équilibrer les choses. Néanmoins, ce choix est rarement adopté en France mais vous pouvez tout à fait le proposer à votre acquéreur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.